Loading page...

Dispositions Covid

A partir du lundi 7 mars, et selon la circulaire 8502 qui régit notre enseignement, voici les assouplissements et mesures sanitaires en vigueur :

  • Les mesures d’hygiène des mains, d’aération et de ventilation restent pleinement d’application.
  • Le port du masque n'est plus obligatoire. Les élèves et professeur·es souhaitant le porter sont en droit de le faire.
  • La présence des tiers est à nouveau permise au sein de l’établissement.
  • Les mesures particulières en fonction des disciplines spécifiques à notre enseignement ne sont plus d’application.
  • Les mesures d'écartement en cas de symptômes restent d'application, selon les règles suivantes : 
    • 1. Les symptômes chez l’enfant

      Etant donné que les symptômes liés au Covid-19 sont peu spécifiques, il est important de rappeler que les élèves ne se plaignant que d’un rhume sont autorisés à fréquenter l’académie. A cet effet, vous trouverez ci-dessous une symptomatologie plus adaptée aux enfants :

      • -  Fièvre (38° et plus) sauf si la cause de la fièvre est connue comme par exemple après la vaccination ;

      • -  Toux ou difficulté respiratoire : les plaintes connues (par exemple chez des élèves qui ont de l’asthme) ne comptent pas SAUF si elles s’aggravent soudainement ;

      • -  Rhume avec possible petite toux accompagnatrice et éternuements ET autres symptômes (telles que douleurs musculaires, fatigue inhabituelle, maux de gorge, maux de tête ou manque

        d’appétit) ;

      • -  Les élèves se plaignant d’un rhume ou d’un nez qui coule à cause d’allergies peuvent fréquenter l’académie;

      • -  Altération du goût ou de l’odorat.

        2. Les symptômes chez l’adolescent et l’adulte

        Un adulte doit rester à domicile et ne peut pas venir aux cours s'il est malade ou présente :

    • Au moins un des symptômes majeurs suivants d’apparition aiguë, sans autre cause évidente : toux aiguë et inexpliquée (les allergies ne comptent pas, par exemple), difficultés respiratoires (les plaintes connues, comme l’asthme, ne comptent pas), douleur thoracique, perte de goût et d’odorat;

      OU

    • Au moins deux des symptômes mineurs suivants, sans autre cause évidente : fièvre, douleurs musculaires, fatigue, rhinite (encombrement ou écoulement nasal), maux de gorge, maux de tête, perte d’appétit ou diarrhée aqueuse ;

                     OU

  •   Une aggravation de symptômes respiratoires chroniques (asthme, toux chronique...), sans autre cause évidente.

 

Si vous avez des questions, veuillez contacter le secrétariat par téléphone (02/538 64 50) ou par mail (acadegreef@gmail.com)

Merci de votre précieuse collaboration.